Comment faire la protection de son habitat ?

Comment faire la protection de son habitat ?

Quand on parle de protection d'un habitat, on se réfère tout d'abord aux systèmes de sécurité comme les alarmes, les barres de protection ou encore les portes blindées. Cependant, l'insécurité est omniprésente malgré l'avancée de la technologie. La prévention est ainsi de mise, c'est ce que l'assurance habitation propose.

La protection de son habitat

Actuellement, la technologie nous offre une possibilité infinie pour protéger notre habitat. Avec un système de caméras de vidéos surveillance par exemple nous permet de surveiller l'intérieur et l'extérieur de notre logement à distance depuis notre Smartphone. Les portes blindées sont tellement solides qu'il est presque impossible de les forcer. Avec la domotique, les risques sont minimisés grâce à des détecteurs de présence. Ceux-ci s'allument automatiquement lorsque quelqu'un passe par exemple dans les couloirs, les escaliers ou les autres espaces. Cette technologie permet également de contrôler à distance les ouvertures, les climatiseurs et d'autres équipements.

L'alarme intrusion est également très pratique, notamment pour les bâtiments à vocation professionnelle (commerces, bureaux…). En cas d'intrusion, une sirène dissuasive se déclenche. Il suffit d'installer des contacteurs sur les portes et les fenêtres et d'un ou plusieurs détecteurs de mouvement placés à des endroits stratégiques. Pour quelques euros, on peut également installer des systèmes de sécurité comme les barres de sécurité pour les volets, les verrous pour les fenêtres de toit, les serrures additionnelles pour les portes de garage. Pour la porte d'entrée, une serrure spéciale ou un cylindre de haute sécurité sont pratiques.

Protéger son habitat contre les sinistres grâce à une assurance habitat

Puis qu'un sinistre peut survenir à tout moment, souscrire un contrat d'assurance habitat vous permet de profiter d'une couverture et d'une indemnisation. L'assureur protégera ainsi le locataire en cas de dommages, tout en prenant en charge certains « sinistres classiques » comme les catastrophes naturelles, les cambriolages, les dégâts des eaux et autres. Souscrire un contrat d'habitation vous permet également de vous protéger lorsque votre responsabilité civile est engagé. Cette dernière regroupe les dommages matériels, immatériels ou corporels. Ce contrat protège le bailleur contre d'éventuels sinistres dont il serait le responsable. La raison peut être un mauvais entretien du logement ou autres.

Il y a également les options supplémentaires au cas où la couverture de base ne suffit pas. Il est même possible de recourir à des garanties complémentaires qui prennent en charge la garde des enfants, les soins de santé… Grâce à la garantie recours des voisins et des tiers, vous profiterez d'une indemnisation au cas où le sinistre en provenance de votre logement a touché le logement de vos voisins.

L'assurance multirisque habitation

L'assurance multirisque habitation ou MRH est un contrat qui permet aux locataires d'assurer leurs logements. Pour ce type d'occupant, cette assurance est obligatoire, contrairement aux résidences secondaires, aux locations saisonnières et aux résidences meublées. Toutefois, il convient de se protéger même si ce n'est pas obligatoire afin de couvrir sa responsabilité et de protéger son patrimoine. Elle couvre ainsi sa responsabilité par rapport aux propriétaires, en cas de dommages causés aux biens loués. Des garanties complémentaires protègent également les biens du locataire et couvrent sa responsabilité envers ses voisins et des tiers.

Les Sujets

Choisir son habitat en fonction de l'environnement

Publié le 24/11/2017
Quel habitat pour quels besoins ? Telle est la question qui semble être facile à déterminer, mais peut également engendrer plus de questions...